Mots-clés Articles avec mots-clés "Acide hyaluronique"

Acide hyaluronique

0 591
Le déremboursement des viscosuppléments à base d’acide hyaluronique (AH) et les incertitudes persistantes concernant la cotation de l’acte qui s’y rapporte ont profondément modifié...

0 389
Chères consoeurs, chers confrères, Événement attendu par notre profession, les États généraux de la rhumatologie ont de nouveau permis des échanges intergénérationnels autour et...

0 619
La dernière journée dédiée à nos gestes, organisée par la section imagerie et rhumatologie interventionnelle de la Société française de rhumatologie (SIRIS) et le...

0 985
Alors que les méta-analyses les plus récentes (1,2) confirment l’excellent rapport bénéfice-risque de la viscosupplémentation par injection d’acide hyaluronique (AH), que celle-ci est considérée...

1 1212
Ces 12 derniers mois ont été riches en publications favorables à la viscosupplémentation. Les deux dernières méta-analyses publiées prennent le contrepied des idées en...

0 1714
  Bien loin du monde complexe des cytokines où nous vous entraînons souvent, nous vous proposons dans ce numéro un dossier sur un sujet plus...

0 2978
Entretien avec le Dr Emmanuel Maheu Le Dr Emmanuel Maheu, du service de rhumatologie de l’hôpital Saint-Antoine à Paris, a rédigé, avec le Dr Hervé...

0 1139
Compte rendu du 9e congrès du GRRIF La 9e réunion du GRRIF s’est tenue du 28 au 30 juin 2013, à Bendor. Cette année encore,...

0 1022
L’avis défavorable au maintien du remboursement des anti-arthrosiques symptomatiques d’action lente (AASAL) prononcé par la Commission de transparence (CT) de l’Agence nationale de sécurité...

0 1210
Nous assistons ces dernières années au développement important de l’utilisation de l’acide hyaluronique (AH) pour l’arthrose du genou favorisé en France par la prise en charge par l’Assurance maladie dès 2000, puis à son intégration dans des recommandations de sociétés savantes, notamment l’EULAR (1) et l’OARSI (2). L’effet principal de ces produits est symptomatique avec une réduction de la douleur et de la fonction qui serait obtenue par la restauration de l’homéostasie et des propriétés rhéologiques du liquide synovial, conduisant Balazs à formuler le principe de viscosupplémentation (3, 4). De nombreux produits sont à la disposition du praticien qui peut se demander s’il existe un effet classe “acide hyaluronique” permettant de substituer ces produits qui semblent tous se révéler efficaces au moins à court terme dans une douleur liée à une gonarthrose.

0 1549
Doit-elle rester à son niveau confidentiel d’utilisation ou devenir un outil quotidien ? Si l’on s’en tient aux données de la littérature médicale, il est...

0 1272
Définition du concept Il conviendrait de s’entendre sur les mots car lorsque l’on parle de viscosupplémentation cela suggère d’apporter ce qui manque, ce qui est...