l'expertise pratique en rhumatologie

Résumé
Les CAR-T (Chimeric Antigen Receptor) cells sont des lymphocytes T génétiquement modifiés de façon à exprimer un récepteur qui reconnaît directement une cible antigénique de surface. Dans le traitement des hémopathies lymphoïdes B en rechute ou réfractaires aux traitements conventionnels, les CAR-T cells anti-CD19 ont montré des résultats cliniques importants ayant permis l’obtention d’autorisation de mise sur le marché de cette thérapie génique innovante. L’application de CAR-T cells anti-CD19 dans des modèles d’étude murins de lupus a montré une bonne efficacité vis-à-vis des signes cliniques. Chez l’Homme, le syndrome de relargage cytokinique est la complication clinique la plus fréquente. Alors que les atteintes rencontrées en rhumatologie présentent déjà une forte composante inflammatoire, l’utilisation de lymphocytes T régulateurs comme cellules effectrices semble être efficace, notamment dans la polyarthrite rhumatoïde. Les progrès technologiques permettent des modulations de constructions géniques utilisant diverses cellules effectrices et divers domaines cibles, dont certaines pourraient très prochainement sortir du lot.

Abstract: CAR-T cells in rheumatology
Chimeric Antigen Receptor T (CAR T) cells are T cells engineered to express a chimeric antigen receptor directly targeting a surface antigen. In the treatment of relapsed or refractory lymphoid hematological malignancies after conventional therapies, CD19-targeting CAR-T cells have yielded impressive clinical results leading to marketing authorizations. CAR-T cells targeting the CD19 antigen that were tested in two mouse models of systemic lupus erythematosus showed considerable improvements in several clinical aspects. The most prevalent adverse effect following infusion of CAR-T cells in humans is the cytokine release syndrome. While the sufferings encountered in Rheumatology already have a strong inflammatory component, potential therapeutic uses of regulatory T cells seem to show good promises, particularly in rheumatoid arthritis. Technological progress makes it possible to modulate gene constructs using various effector cells and targeting domains, some of which may soon stand out from the crowd.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Rhumatos.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles