l'expertise pratique en rhumatologie

Arthrite réactionnelle à Chlamydia : quoi de neuf ?

Résumé
L’arthrite réactionnelle est un rhumatisme inflammatoire, appartenant au spectre des spondyloarthrites, se caractérisant par la survenue d’arthrites inflammatoires déclenchées à la suite de certaines infections génito-urinaires ou gastro-intestinales. Sa définition a été largement débattue et il n’y a aujourd’hui toujours pas de critères diagnostiques ayant obtenu de consensus international. Les mécanismes impliqués dans l’arthrite réactionnelle sont largement méconnus, notamment le lien entre l’infection bactérienne et l’inflammation articulaire. Plusieurs travaux ont récemment suggéré que le macrophage jouait un rôle clé dans la physiopathologie de cette maladie via une persistance de la bactérie à l’état quiescent en intracellulaire. Au niveau thérapeutique, peu d’études se sont intéressées à l’efficacité et à la tolérance des traitements dans l’arthrite réactionnelle à Chlamydia, notamment concernant l’efficacité des DMARDs (Disease Modifying Anti-Rheumatic Drugs) synthétiques ou biologiques. L’objectif de cette revue est de mieux appréhender les données récentes sur l’arthrite réactionnelle à Chlamydia.

L’historique de l’arthrite réactionnelle

L’ensemble des arthrites était décrit dans l’Antiquité comme une manifestation de la « goutte », quelle qu’en soit l’étiologie : microcristalline, septique ou dysimmunitaire. Bien qu’Hippocrate interprétait les arthrites comme un déséquilibre de l’écoulement des humeurs : le sang, la pituite (phlegme ou lymphe), la bile jaune et l’atrabile ou bile noire, il avait déjà constaté au IVe siècle avant J.-C. le lien entre infection sexuellement transmissible et arthrite : « un jeune homme ne souffre d’arthrite qu’après un rapport sexuel. »

Pendant les siècles qui ont suivi, plusieurs observations médicales ont confirmé l’association entre une atteinte infectieuse génito-urinaire et la survenue secondaire d’une arthrite. Des rapports historiques décrivent la survenue d’une arthrite avec inflammation oculaire chez Christophe Colomb dans les suites de son voyage aux Amériques (1).

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Rhumatos.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles