l'expertise pratique en rhumatologie

PRP et acide hyaluronique  : Questions sur leur utilisation dans la prise en charge des tendinopathies – Partie 2

2/ Les injections d’acide hyaluronique dans le traitement des tendino­pathies chroniques

Dr Hervé Bard

Résumé
Les tendinopathies d’origine mécanique et/ou dégénérative ont une évolution souvent chronique par faillite des processus de réparation dont les causes sont multiples. La recherche d’un traitement favorisant cette cicatrisation tendineuse et une guérison fonctionnelle est donc un objectif important. Si les injections de plasma riche en plaquettes (PRP) ont été largement utilisées dans cette optique, les preuves d’efficacité manquent dans cette pathologie, d’autant que ce traitement est pénalisé par une absence de standardisation et ajoute une action mécanique à un effet biologique. Les injections de corticostéroïdes ont un effet sur la douleur à court terme, mais un probable effet délétère à long terme est discuté par de nombreux auteurs. Les injections péritendineuses ou dans les gaines synoviales d’acide hyaluronique reposent sur un rationnel indiscutable, mais il manque aussi des études convaincantes et leur place dans l’arsenal thérapeutique est encore mal précisée. Cet article expose les arguments qui devraient favoriser le développement de ce traitement si des études bien conduites en confirment le bien-fondé dans des indications qui ne sont pas forcément en concurrence avec les PRP, mais peut-être plutôt complémentaires.

Abstract
PRP and hyaluronic acid: questions on their use in the management of tendinopathies Part 2: The use of hyaluronic acid injections in tendinopathies
Tendinopathies of mechanical origin and / or degenerative have a often chronic evolution by failure of repair processes whose causes are multiple. The search for a treatment favoring a functional tendon healing is therefore an important goal. Although platelet rich plasma (PRP) has been widely used for this purpose, there is no evidence of efficacy in this pathology, especially since this treatment is penalized by a lack of standardization and adds a mechanical action to a biological effect. Corticosteroid injections have a short-term effect on pain, but a probable long-term deleterious effect is discussed by many authors. Peritendinous injections or synovial hyaluronic acid sheaths are based on an indisputable rational, but there is also a lack of convincing studies and their place in the therapeutic arsenal is still poorly specified. This article sets out the arguments that should favor the development of this treatment if well conducted studies confirm the validity in indications that are not necessarily in competition with the PRP, but perhaps rather complementary.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Rhumatos.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles