Ostéodystrophie rénale : examens et suivi

Résumé
L’ostéodystrophie rénale est la complication osseuse de la maladie rénale chronique. Plusieurs anomalies histologiques peuvent être mises en évidence. Les dosages répétés de la calcémie, phosphorémie, vitamine D, des marqueurs de remodelage osseux (PTH, PAO) permettent d’évaluer l’ostéodystrophie rénale. La densitométrie osseuse ne permet pas d’identifier le type de maladie osseuse. Mais elle permet d’évaluer le risque fracturaire chez les patients à risque de fracture ostéoporotique. La biopsie osseuse à visée histomorphométrique n’est utile que dans certaines situations cliniques.

Abstract
Renal osteodystrophy : examinations and follow-up
Renal osteodystrophy is the bone complication of chronic kidney disease. Several histological abnormalities can be highlighted. Repeated doses of serum calcium, phosphoremia, vitamin D and bone remodeling markers (PTH, PAO) are used to evaluate renal osteodystrophy. Bone densitometry does not identify the type of bone disease. But, it can assess the risk of fracture in patients at risk of osteoporotic fracture. Histomorphometric bone biopsy is only useful in certain clinical situations.

Introduction

L’insuffisance rénale chronique (IRC) entraîne de façon précoce des troubles du métabolisme phospho-calcique. Ces troubles provoquent des manifestations osseuses, mais aussi extra-osseuses (calcifications). Ils partagent les mêmes mécanismes physiopathologiques.
En 2005, l’organisation KDIGO (Kidney Disease Improving Global Outcome) a proposé le terme de troubles minéraux et osseux de la maladie rénale chronique (TMO-MCR) pour définir la maladie systémique de l’IRC touchant le métabolisme minéral et osseux (1).

Les TMO-MCR se manifestent par :
- des modifications biologiques : anomalies des concentrations de calcium, phosphore, PTH et vitamine D,
- des modifications osseuses : anomalies du turn-over osseux (ou remodelage osseux), de la minéralisation et du volume (ou masse) osseux, pouvant entraîner des fractures, ou des troubles de la croissance chez l’enfant,
- des calcifications extra-osseuses des tissus mous et artérielles.
Le terme d’ostéodystrophie rénale est utilisé pour définir la pathologie osseuse liée à la maladie rénale chronique.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Rhumatos.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles