l'expertise pratique en rhumatologie

Résumé
En pratique courante, la question de l’état buccodentaire des patients peut se poser dans de nombreuses situations. Les plaintes concernant une sensation de bouche sèche ou une limitation de l’ouverture buccale sont des situations cliniques fréquemment retrouvées qui peuvent être difficiles à prendre en charge. L’introduction de traitements anti-résorbeurs ou immunomodulateurs nécessitent un bilan dentaire préalable dont l’interprétation, les conséquences cliniques et la prise en charge sont parfois compliquées. Enfin, les troubles de la préhension sont à l’origine d’un défaut d’hygiène bucco-dentaire dont les conséquences d’un point de vue inflammatoire et infectieux seront préjudiciables pour l’état de santé général de nos patients. L’objectif de cet article est de présenter tout d’abord les différentes situations où une coopération entre le rhumatologue et le chirurgien-dentiste spécialiste ou non sera nécessaire, d’identifier les signes cliniques à rechercher et leurs significations et de finalement proposer une approche pratique des principales situations rencontrées.

Abstract
Oral medicine in rheumatic practice
In clinical practice, the question of patients’ oral health can arise in many situations. Complaints about a dry mouth sensation or limited mouth opening are common clinical situations that can be difficult to manage. The introduction of anti-resorbent or immunomodulatory treatments requires a preliminary dental check-up. These examinations can be difficult to interpret. Finally, handgrip impairment leads to a deficient oral hygiene whose consequences, from an inflammatory and infectious point of view, will be detrimental to our patients’ general health. The aim of this article is first to present the different situations where cooperation between the rheumatologist and the specialist or non-specialist dental surgeon will be necessary, then to identify the main clinical signs to investigate and their meaning and finally to propose a concrete approach according to the main situations encountered.

Introduction

Les patients atteints de rhumatisme inflammatoire chronique présentent, de par leur pathologie propre et les traitements médicamenteux associés, une comorbidité bucco-dentaire plus importante. Certaines situations sont plus à risque de favoriser des complications infectieuses notamment. Une bonne connaissance de ces risques, de la part des rhumatologues et des dentistes, permettrait d’éviter un certain nombre de situations au cours desquelles des complications peuvent survenir et dont la prise en charge sera inévitablement plus problématique.

Au cours de cette mise au point nous allons identifier les situations les plus à risque. Nous développerons les solutions et la prise en charge bucco-dentaire qui peut alors être proposée. Finalement, nous terminerons avec quelques fiches pratiques permettant d’améliorer la prise en charge au quotidien et la communication entre le rhumatologue et le dentiste du patient (Tab. 1).

La lecture de ce dossier est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez ce dossier

Ajoutez ce dossier à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Rhumatos.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles