JNR 2017 – Maladies auto-immunes et vascularites : perspectives et nouveautés thérapeutiques

Dans son introduction, Jacques Tebib, modérateur de cette session, a insisté sur l’importance de ces affections potentiellement graves et qui font partie intégrante de la rhumatologie. La session était focalisée sur les aspects thérapeutiques de certaines affections emblématiques.

Les perspectives thérapeutiques de la sclérodermie systémique

D’après une présentation du Dr Jérôme Avouac (Paris)

Les perspectives thérapeutiques de la sclérodermie systémique ont été développées par Jérôme Avouac (Cochin) qui a rappelé que la maladie présentait deux composantes principales : la fibrose systémique (cutanée, évaluée par le score de Rodnan, et pulmonaire, évaluée par la capacité pulmonaire forcée) et la micro-angiopathie généralisée (à l’origine du phénomène de Raynaud, de l’hypertension artérielle pulmonaire…). Même si la physiopathogénie reste encore partiellement mal élucidée, les connaissances actuelles dégagent des pistes de dévelop-
pement d’options thérapeutiques.

Les traitements ciblés

Parmi les traitements ciblés, le tocilizumab (anti IL-6 récepteur) a montré, dans l’étude faSScinate, une tendance à l’amélioration du score de Rodnan par rapport au placebo à 24 et 48 semaines, et ceci a débouché sur un essai de phase III, actuellement en cours.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Rhumatos.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles