ACR 2017 : Valeur prédictive des uvéites associées dans la SPA

ACR 2017 : Valeur prédictive des uvéites associées dans la SPA

Vous devez avoir un compte validé sur le site de la revue Rhumatos. .


Abonnez-vous à la revue !
Accès complet aux sites Internet santé : Archives des revues, lecture en ligne, contenus réservés


Inscrivez-vous gratuitement
Accès restreint aux sites Internet santé sans un abonnement à une revue !

Une large cohorte irlandaise de 683 patients atteints de spondylarthrites, et inclus entre 2013 et 2017, a servi de base à cette analyse des uvéites associées. Recherché chez 506 patients (74%), l’antigène HLA B27 était présent chez 92,7 % des patients testés.
La prévalence de l’uvéite est de 36,5 %. Les autres manifestations comportaient une dactylite chez 6,9 % des patients, un psoriasis chez 18,3 % et une MICI chez 9,2 %.
Les patients atteints d’uvéite étaient plus âgés et avaient une maladie plus ancienne de 4 ans. Les dactylitis étaient 3 fois plus fréquentes au même titre que les enthésites, et la positivité de l’antigène HLA- B27.
En analyse multivariée, dure d’évolution, enthésites et uvéites avaient une valeur prédictive indépendante. Les dactylites avaient ainsi la plus forte valeur prédictive (OR 3,2 ; IC 95 % 1,5-6,8).
Par comparaison la cohorte française DESIR ne comportait que 8,5 % d’uvéites et 58 % de patients porteurs de l’antigène HLA B27.

Actualité par Pr Frédéric Lioté

 

Référence
Abstract 2507

 

Aucun commentaire

Laisser un commentaire