l'expertise pratique en rhumatologie

Une étude sur la prise en charge de l’hyperuricémie avec dépôts d’urates

Les laboratoires Menarini ont présenté les résultats de l’étude ADAGIO réalisée en 2015. Cette étude dont le nom signifie “facteurs d’adhésion à la prise en charge du patient goutteux en médecine générale” a inclus 1 441 patients sous traitement hypouricémiant depuis plus de 3 mois. Les résultats indiquent que si un patient sur deux présente une autre pathologie, 17 % ont la triade hypertension artérielle, diabète de type 2 et dyslipidémie. 60 % sont au-dessus de l’objectif thérapeutique de 60 mg/l et près de 20 % ne dosent pas leur uricémie. La prise en charge des patients par le médecin doit  permettre d’atteindre l’objectif d’être sous 60 mg/l et de pratiquer régulièrement un contrôle urémique.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Rhumatos.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles