l'expertise pratique en rhumatologie

Recherche : L’Institut de Myologie identifie une piste prometteuse pour prévenir la sarcopénie

Les chercheurs sont parvenus à identifier une protéine, la CaVbêta1E, à l’origine de l’activation du facteur GDF5, celui-là même qui permet de maintenir la masse et la force musculaire des sujets âgés. Publiée dans Science Translational Medicine, en novembre 2019, cette étude ouvre un nouveau champ dans le développement de stratégies thérapeutiques contre le déclin musculaire lié à l’âge. Forte de ces travaux, l’équipe a identifié la présence de la protéine CaVbêta1E chez l’Homme (hCaVbêta1E) et montré qu’une diminution de son expression est corrélée à la perte de masse musculaire des sujets âgés. Elle travaille aujourd’hui sur des traitements permettant le maintien de la masse, de la force et de la qualité du muscle au cours du vieillissement.
Si la sarcopénie touche aujourd’hui un senior sur cinq, il est possible d’améliorer l’adaptation, la force et la qualité des muscles durant le vieillissement ! Deux types d’exercices sont ici préconisés : l’endurance, comme la course, la natation, qui favorise la synthèse des protéines nécessaires au bon fonctionnement des muscles ; et les exercices de résistance, comme des squats, qui augmentent leur force et leur épaisseur.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Article épuisé !

Non disponible à la vente.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Rhumatos.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles