Site professionnel spécialisé en Rhumatologie

Un ACR très pratique !

L’édition 2021 du congrès de l’ACR a été le reflet d’une riche production scientifique malgré la pandémie. Nous espérons qu’il s’avérera le dernier à se dérouler en vidéoconférence… Nos auteurs ont parcouru pour vous les différentes sessions, et rapportent des données souvent très utiles à notre pratique quotidienne. Hang Korng Ea s’est intéressé, entre autres, aux capacités respectives de l’allopurinol et du fébuxostat à éviter les crises de goutte en adoptant une stratégie T2T sur un taux cible de l’uricémie. Il nous fait également part d’études de morbidité et de mortalité relatives à la goutte ainsi que des résultats préliminaires du tigolixostat (nouvel inhibiteur de la XO). Toujours dans une optique très pratique, Françoise Debiais a relevé une étude d’efficacité du dénosumab et du risédronate dans l’ostéoporose cortico-induite et une autre sur l’impact en vie réelle des précautions d’emploi du romosozumab sur le risque cardiovasculaire. Même concernant les connectivites qui donnent souvent lieu à des études très spécialisées, certaines des communications sélectionnées par Marc Scherlinger ont une incidence pratique pour tous les rhumatologues comme celles sur l’intérêt de la maintenance thérapeutique de l’hydroxychloroquine dans le traitement du lupus systémique ou sur la place possible du sécukinumab dans l’épargne cortisonique au cours de la maladie de Horton. Encore d’intérêt très pratique, trois études retenues par Jacques Morel sur le risque d’infection à Covid-19 chez des patients atteints de PR ayant une vaccination complète, sur l’intérêt de la détection de tendinobursites intermétatarsiennes pour le diagnostic précoce de la PR, et sur l’effet de la météo sur l’activité de la PR ! Concernant les traitements dans cette affection, Éric Toussirot s’est intéressé tout particulièrement à l’utilité de l’abatacept dans la phase préclinique, à une étude du risque cardiovasculaire des JAKi comparativement aux TNFi, et à ce risque des JAKi dans la vraie vie. Daniel Wendling nous fait partager les résultats d’études structurales dans la SA, d’une part sur l’histoire naturelle de l’atteinte axiale radiographique, et d’autre part sur la progression de l’atteinte radiographique des sacro-iliaques et le traitement par TNFi. Dans l’arthrose, Augustin Latourte rapporte une belle étude, bien que retrospective, de l’effet potentiel de la metformine sur le délai du remplacement prothétique et une autre qui revient sur la prise d’AINS et le risque de prothèse. Arnaud Constantin fait un point sur cinq molécules utilisées dans le rhumatisme psoriasique et pour lesquelles ont été présentées de nouvelles données. Enfin, Valérie Devauchelle Pensec fait notamment le point sur les nouvelles stratégies de prise en charge thérapeutique dans l’AJI et sa classification. Un florilège d’autres présentations vous attendent dans cette sélection 2021 !
Bonne lecture !

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Rhumatos.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles