La viscosupplémentation dans l’arthrose de hanche

Doit-elle rester à son niveau confidentiel d’utilisation ou devenir un outil quotidien ?

Si l’on s’en tient aux données de la littérature médicale, il est très diffi- cile de se faire une idée de l’intérêt des injections d’acide hyaluronique (AH) dans la hanche alors qu’il est établi que ce traitement présente un intérêt grandissant dans le ge- nou. Pourtant, nombre de patients réclament de plus en plus cette in- jection à l’approche de la sanction thérapeutique chirurgicale, ce qui ne semble d’ailleurs pas le meilleur moment pour introduire cette subs- tance dans l’articulation.
Une fois de plus, et dans un autre esprit, nous avons repris un bon nombre d’études publiées depuis 2006 pour essayer de comprendre pourquoi ce geste ne fait pas l’una- nimité comme il peut le faire dans le genou quand on s’en tient au nombre de traitements réalisés.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Rhumatos.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles