l'expertise pratique en rhumatologie

Fractures vertébrales – Evenity® : réduction importante du risque de nouvelles fractures

Les laboratoires UCB (Euronext Bruxelles : UCB) et Amgen (NASDAQ : AMGEN) ont annoncé les résultats détaillés de l’étude ARCH de phase III. Ils indiquent qu’Evenity® (romosozumab), administré pendant 12 mois et suivi d’alendronate, permet une réduction plus importante du risque de nouvelles fractures vertébrales, cliniques et non vertébrales et de fractures de la hanche chez les femmes ménopausées présentant une ostéoporose avec un risque élevé de fractures, que l’alendronate administré seul. Les résultats ont été à la fois publiés dans le New England Journal of Medicine (NEJM) et présentés aujourd’hui lors d’une session scientifique au congrès de l’American Society for Bone Mineral Research (ASBMR) à Denver. « L’étude ARCH montre que le romosozumab peut permettre une diminution plus importante du risque de fracture que l’alendronate, traitement de première intention de l’ostéoporose couramment utilisé », a déclaré le principal auteur de l’étude, Kenneth F. Saag.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Article épuisé !

Non disponible à la vente.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Rhumatos.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles