EULAR 2019 – Filgotinib : résultats positifs des essais de phase III FINCH 1 et FINCH 3

Gilead Sciences et Galapagos NV ont annoncé les dernières données sur le filgotinib, inhibiteur sélectif de JAK1 en prise orale et en cours de développement, lors du Congrès annuel européen de Rhumatologie à Madrid du 12 au 15 juin 2019. Parmi les abstracts présentés : les résultats intermédiaires à 24 semaines des études de phase III FINCH 1 et FINCH 3, en cours, évaluant le filgotinib chez des adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde.
• FINCH-1 est une étude de phase III randomisée en double aveugle, toujours en cours, évaluant le filgotinib versus adalimumab ou placebo chez des adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde modérée à sévère, déjà sous traitement par méthotrexate à dose stable, mais répondant insuffisamment au méthotrexate. Cette étude a atteint son critère principal pour les deux doses de filgotinib étudiées (100 mg et 200 mg), à savoir le pourcentage de patients ayant obtenu une réponse ACR20 (20% d’amélioration selon les critères de l’American College of Rheumatology) vs placebo à la semaine 12. Les pourcentages de patients ayant obtenu une amélioration de 50 % de l’ACR (ACR50) ou 70 % d’amélioration selon l’ACR (ACR70) étaient significativement supérieures avec le filgotinib vs placebo à la semaine 12, pour les deux doses. L’étude a également rempli les critères secondaires majeurs, y compris une inhibition significative de la progression radiographique aux deux doses de filgotinib vs placebo.
• FINCH 3 est une étude de phase III randomisée en double aveugle, contre placebo et produit actif, du filgotinib chez des adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde modérée à sévère. L’évaluation comparait le filgotinib en association avec le méthotrexate et le filgotinib en monothérapie vs méthotrexate, chez des patients jamais traités par le méthotrexate. Le critère principal a été rempli, avec une proportion significativement supérieure de patients obtenant une réponse ACR20 dans les groupes filgotinib + méthotrexate, comparés au groupe méthotrexate seul. De plus, le filgotinib aux deux doses a donné des réponses ACR50 et ACR70 significativement plus élevées qu’avec le méthotrexate seul.
Dans les deux essais, le filgotinib a montré un profil de tolérance conforme à celui observé dans les précédentes études.

D’après le communiqué de presse de Gilead du 7/6/19.