EULAR 2016 – Lupus et connectivités

Le comité de sélection de l’EULAR 2016 a retenu des présentations soulignant la nécessité d’utiliser des doses moindres de corticoïdes au cours de la pathologie lupique et de surveiller la bonne prise du traitement par hydroxychloroquine. Avant même de penser à de nouvelles molécules, une meilleure utilisation de celles déjà à notre disposition pourrait nous permettre d’optimiser notre prise en charge.

La lecture de ce dossier est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez ce dossier

Ajoutez ce dossier à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Rhumatos.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles