l'expertise pratique en rhumatologie

Docteur, votre ceinture va faire fondre mes muscles !

Résumé
La lombalgie est la première cause de handicap dans le monde et est donc un véritable enjeu de santé publique. La ceinture lombaire fait régulièrement l’objet de craintes concernant un éventuel risque de déconditionnement musculaire. Les données scientifiques et cliniques montrent que la ceinture lombaire apporte un bénéfice clinique chez les patients souffrant de lombalgie, et qu’elle n’induit pas de déconditionnement musculaire, mais une modification de la répartition de l’activité des différents muscles du tronc. Ces données nous permettent de rappeler que la ceinture lombaire fait aujourd’hui pleinement partie de l’arsenal thérapeutique face à la lombalgie et explique sa place dans les recommandations d’experts.

Abstract: Doctor, your lumbar belt will melt my muscles!
Lower back pain is the number one cause of disability worldwide and is a major public health problem. Both patients and doctors are concerned about the deconditioning effects of the lumbar belt support. Scientific and clinical data show that lumbar belt support provides a clinical benefit in patients with lower back pain and shows no evidence of any systematic deconditioning effect, but a change in trunk muscle activity. This data allows us to recall that the lumbar belt is now fully part of the therapeutic arsenal for lower back pain and explains its place in the experts’ recommendations.

Véritable enjeu de santé publique, la lombalgie représente la principale cause de handicap dans le monde dans la population générale (1). C’est un challenge essentiel pour le système de santé (1), avec des chiffres sans équivoque. Chaque année, près de 11,5 millions de journées de travail sont perdues du fait des arrêts de travail et maladies professionnelles liés aux lombalgies (2). Le coût des lombalgies pour la société représenterait jusqu’à 1 % du PIB dans certains pays (2). Une prise en charge adaptée et la moins invasive possible reste une priorité pour l’OMS (3) et pour l’ensemble des praticiens.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Rhumatos.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles