ACR 2017 : Place aux anti-CARP dans le rhumatisme palindromique

ACR 2017 : Place aux anti-CARP dans le rhumatisme palindromique

Vous devez avoir un compte validé sur le site de la revue Rhumatos. .


Abonnez-vous à la revue !
Accès complet aux sites Internet santé : Archives des revues, lecture en ligne, contenus réservés


Inscrivez-vous gratuitement
Accès restreint aux sites Internet santé sans un abonnement à une revue !

Les autoanticorps FR et ACPA sont présents dans le sérum des patients atteints de RP. Aucune étude n’avait évalué les anticorps anti-protéines carbamylées ou anti-CARP, un autre phénomène post-translationnel.
Ces collègues espagnols ont étudié rétrospectivement la présence des CARP dans le sérum de 54 patients atteints de RP et ont analysé l’évolution vers la rémission ou la PR. Deux groupes ont été formés, avec CARP (n = 9) et sans CARP (n = 45). Dans le groupe de RP avec CARP, les ACPA étaient toujours présents contre 60 % seulement dans le groupe sans CARP, et les taux d’ACAP étaient deux fois plus élevés. Aucune différence pour ce qui concernait le FR.
Le point le plus intéressant concernait l’évolution vers la PR en deux ans dans 33% des cas dans le groupe CARP+ contre 15 % dans le groupe CARP-; à l’inverse, le taux de rémission était trois fois plus élevé (60 %) dans le groupe CARP-.
Ne reste plus qu’à disposer des tests ELISA pour les CARP, pour ne pas rester muet devant nos patients….

Références
Poster 480

Aucun commentaire

Laisser un commentaire