Site professionnel spécialisé en Rhumatologie

Recommandations de prise en charge de l’ostéoporose : synthèse

Résumé

L’ostéoporose est une maladie fréquente, grave et coûteuse, mais cependant encore insuffisamment prise en charge. De nombreuses thérapeutiques efficaces sont actuellement à notre disposition pour réduire le risque de fracture des patients en souffrant. La Société française de rhumatologie a émis des recommandations pour optimiser la prise en charge des formes suivantes : post-ménopausique, masculine, secondaire à la corticothérapie et secondaire à la prise en charge du cancer du sein et de prostate. Nous vous en proposons une synthèse.

Abstract

Summary of osteoporosis management recommendations.
Osteoporosis is a common, serious and expensive disease but still insufficiently managed. Many effective therapies are currently available to reduce the associated risk of fragility fracture. The French rheumatology society has issued recommendations to optimize the management of the following forms: post-menopausal, male, secondary to corticosteroids and secondary to the management of breast and prostate cancer. We propose here a summary of these recommendations.

Introduction

L’ostéoporose est une pathologie responsable d’une fragilité osseuse accrue dont la conséquence ultime est la fracture. Cette pathologie représente un fardeau sociétal important dans nos sociétés occidentales vieillissantes, en particulier dans la population des femmes post ménopausiques et dans la population des personnes très âgées. En effet, 177 000 patients sont hospitalisés annuellement en France pour ce type de fractures, avec un coût annuel direct estimé à 771 millions d’euros (1). Malgré son caractère fréquent, grave et coûteux, elle reste insuffisamment reconnue et largement sous-traitée par les médecins, notamment quand cette maladie affecte l’homme (2).
Outre le contexte post-ménopausique, l’ostéoporose est également favorisée par la corticothérapie, par les traitements adjuvants du cancer du sein, par la castration du cancer de prostate et dans de plus rares cas elle peut être présente chez l’homme hors situation de cancer de prostate. Les outils thérapeutiques actuellement à notre disposition permettent en règle générale de réduire significativement le risque de fracture ostéoporotique dans ces différentes situations. Nous vous proposons ici une synthèse des recommandations de la Société française de rhumatologie dans ces cinq situations cliniques (3-6). La question du bilan étiologique ne sera pas abordée.

La lecture de ce dossier est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez ce dossier

Ajoutez ce dossier à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Rhumatos.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles