l'expertise pratique en rhumatologie

ACR 2019 – Voie orale avec les tsDMARD dans la spondylarthrite ! Même évolution que dans la polyarthrite rhumatoïde

Les JAKi, petites molécules synthétiques ciblées administrées par voie orale, sont désormais utilisés dans le traitement de la PR (baricitinib, tofacitinib) et le rhumatisme psoriasique dans sa forme périphérique (tofacitinib). L’upadacitinib (UPA) est un inhibiteur de JAK1 déjà commercialisé aux États-Unis dans le traitement de la PR.

Le développement de l’UPA se poursuit avec la présentation d’un essai de phase III (SELECT-AXIS 1) dans le traitement de la SpA axiale avec ou sans enthésites. Les patients :
● n’avaient reçu que des AINS et aucune biothérapie,
● devaient avoir un BASDAI ≥ 4/10
● et une lombalgie > 4/10.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Rhumatos.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles