l'expertise pratique en rhumatologie

L’évolution de l’obligation du médecin

 

Etat des lieux

Il faut bien entendu distinguer le rhumatologue hospitalier du rhumatologue libéral. L’expression “médecine libérale” s’applique à l’exercice “libéral”, c’est-à-dire indépendant, sans contrat de travail, ni qualité de fonctionnaire, ni lien quelconque de subordination, d’une profession réglementée, soumise à un statut légal et dont le titre est protégé ; cet exercice est pratiqué dans le cadre d’un contrat de soins, impliquant non l’obtention d’un résultat (la guérison), mais l’emploi des moyens disponibles, en l’état actuel de la science médicale et compte tenu de l’incertitude de tout acte médical, pour adapter le traitement au malade et à la maladie. La situation la plus simple est évidemment celle du praticien exerçant individuellement dans un cabinet libéral, auquel est attachée une clientèle dont il a l’entière charge. La contrepartie de la liberté ainsi accordée au médecin consiste dans la responsabilité personnelle qui pèsera sur lui s’il commet une faute dans l’exécution du contrat de soins.

 

La lecture de ce dossier est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez ce dossier

Ajoutez ce dossier à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Rhumatos.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles