Le docteur Pozzi par Sargent : Entre mondains !

J’ai découvert en 1984 cet impressionnant portrait du docteur Samuel Pozzi par John Singer Sargent lors d’une exposition sur les chefs-d’œuvre de la peinture américaine au Grand Palais. Le médecin et le peintre étaient tous deux qualifiés de « mondains ».
Wikipédia n’existait pas encore et, ne disposant pas du temps nécessaire pour courir les bibliothèques, ma connaissance du docteur Pozzi en était restée là.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Rhumatos.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles