l'expertise pratique en rhumatologie

Implications des plaquettes dans les mécanismes dysimmunitaires

Un rôle majeur

Plusieurs travaux récents ont permis de souligner l’importance des plaquettes dans de nombreux phénomènes dysimmunitaires. Les mécanismes d’action utilisés par la plaquette sont multiples : la production accrue de CD40 ligand au cours du lupus, la sécrétion de microparticules au cours de la polyarthrite rhumatoïde ou le relargage de sérotonine dans la sclérodermie

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Rhumatos.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles