l'expertise pratique en rhumatologie

ACR 2019 – Nouvelles recommandations américaines sur la prise en charge de la goutte : l’avis du Pr Tristan Pascart

Pr Frédéric Lioté
Nous sommes à la sortie de la salle où ont été présentées les futures recommandations 2020 sur la prise en charge de la goutte clinique. J’ai eu la chance d’intercepter Tristan Pascart, jeune professeur de rhumatologie à l’Université de Lille. Peux-tu nous dire quels sont tes points de surprise concernant ces nouvelles recommandations ?

Pr Tristan Pascart
Plusieurs points peuvent être surprenants. Le premier est sur l’objectif d’uricémie, qui a été fixé en se basant uniquement numériquement sur 60 mg d’uricémie, soit 360 micromoles, alors que par le passé, les recommandations étaient plus claires pour un seuil abaissé à cet objectif. Ils l’abordent de manière annexe dans le texte, mais ils ne parlent plus de cet objectif de 50 mg/l, ou 300 micromoles/l d’uricémie. Le deuxième est que, dans toutes circonstances, ils proposent l’allopurinol en première intention, devant le fébuxostat, alors que, dans les dernières recommandations, les deux étaient mis en même ligne. Ce qui paraît surprenant, c’est qu’ils ne pondèrent pas selon la fonction rénale, alors que nous savons qu’il y a des réactions d’hypersensibilité, notamment chez les insuffisants rénaux.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Rhumatos.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles