l'expertise pratique en rhumatologie

ACR 2019 – Goutte et traitements biologiques

La polyarthrite est connue comme étant une maladie moderne, avec des biothérapies, des petites molécules en sus du méthotrexate. La goutte a également ses traitements biologiques, comme :
● l’anakinra, hors AMM, mais très utile dans quelques cas,
● le kanakinumab, qui a l’AMM en Europe, mais à un prix très élevé.
De petites molécules, inhibant l’interleukine 1, émergent, comme c’est le cas d’un inhibiteur par voie orale du composant NLRP3 de l’inflammasome, cette plateforme protéique qui transforme la pro-interleukine 1 en interleukine 1 active.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Rhumatos.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles