l'expertise pratique en rhumatologie

Pathologie osseuse : fractures ostéoporotiques, fractures de fragilité et intérêt de la supplémentation en vitamine D

LES FRACTURES OSTÉOPOROTIQUES DU BASSIN : DES FRACTURES SÉVÈRES

Plus fréquentes chez la femme audelà de 60 ans, avec une incidence qui croît avec l’âge, les fractures du bassin représentent pour les 2 sexes 7 % des fractures ostéoporotiques. Elles peuvent intéresser l’os cortical (branche pubienne, acetabulum), ou l’os trabéculaire (sacrum) (Fig.1). Ces fractures surviennent après une chute ou un traumatisme minime, voire spontanément par insuffisance osseuse.

La lecture de ce dossier est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez ce dossier

Ajoutez ce dossier à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Rhumatos.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles